Hydrogène, la compétition mondiale a commencé

L'hydrogène pourrait bien être le pétrole du XXIe siècle. Bien sûr, ce n'est pas une source d’énergie, mais un vecteur, comme l’électricité. Cela fait aussi très longtemps, trop longtemps, que l’hydrogène est présenté comme la forme d’énergie de demain. Mais cette fois tout a changé.
 
L’hydrogène est l’un des meilleurs et souvent le seul substitut aux carburants fossiles. Voilà pourquoi partout dans le monde, les investissements annoncés dans l’hydrogène sont considérables, plus de 300 milliards de dollars par plus de 30 pays. Plusieurs villes nouvelles, uniquement alimentées en énergie par l’hydrogène, vont voir le jour dans les prochaines années en Corée du Sud et au Japon. La France a annoncé en septembre dernier un investissement de plus de 7 milliards d’euros pour créer une filière d’hydrogène décarboné. Une course contre la montre est engagée partout dans le monde pour dominer cette industrie.
 
Cette fois, l’Europe en général et la France en particulier ne partent pas avec des années de retard. Même si tout est encore à faire ou presque, l'indépendance énergétique et la souveraineté industrielle sont des ambitions réalistes. Ce sera évidemment compliqué. Les technologies de l’hydrogène sont loin d’être arrivées à maturité. Les filières d’hydrogène propre ou vert sont à construire. Les équilibres économiques seront difficiles à atteindre. Les ressources, notamment en électricité décarbonée, sont insuffisantes.
 
À travers les projets, les initiatives, les ambitions ou les utopies, les 80 pages de ce numéro spécial montrent qu'il y a une nouvelle économie à construire.

 
 
Prix de vente TTC : 8,90 € (édition papier)
Frais de port : 0 €

Vous pouvez également commander

•   P A R    T É L É P H O N E

01 55 56 70 54
(paiement par carte bancaire uniquement)
 

•   P A R    C O U R R I E R

Retournez le bon de commande avec votre paiement sous enveloppe affranchie à :
  SOPHIA BOUTIQUE
4 rue de Mouchy
60438 NOAILLES cedex